Pour être tenu au courant de l'évolution de sa fiche, abonnez vous au Fil RSS de Le Petit Prince!

Catégories : Chanteurs, Enfants Stars.

Le Petit Prince

On connait Le Petit Prince pour ...

Pascal Krug a chanté en public la première fois au camping de Lausanne.

Il est ensuite repéré par Jean-Marc Porchet, alias Ken Lean, directeur artistique de chez Barclay, au début des années 60 et enregistre alors un disque avec "Les aiglons" sur lequel on trouve :

  • "C'est pas drôle", titre repérée plus tard par Claude François,
  • "La copine que j'ai choisie",

Il fait ensuite quatre tournées avec Claude François qui le présente au public et enregistre son deuxième disque , sur lequel se trouvent les titres :

  • "C'est bien joli d'être copains" (son plus grand succès),
  • "J'aime bien les filles",
  • "Maman ne m'a jamais dit",
  • "C'est pas drôle" (reprise de la 1ère version)

Il enregistre son troisième disque, avec les chansons suivantes :

  • "Tout sauf une rose"
  • "Ma princesse",
  • "Ma soeur et moi" (composée par lui-même),
  • "Evy aime Jerry".

"Tout sauf une rose" remporte un grand succès mais qui n'égale pas celui de "C'est bien joli d'être copains". Suit un quatrième disque avec :

  • "Chante avec moi" en duo avec Frank Alamo
  • "Triste Noël",
  • "Ces gens-là",
  • "S'il faut grandir".

Puis ce fut la sortie du cinquième disque comprenant:

  • "Un ami de plus" (accompagné par un choeur d'enfants qui s'apellait "Les Lutins"),
  • "L'enfant et le cheval blanc" (accompagné par le même choeur),
  • "Mes parents se sont quittés" (composée par lui-même),
  • "On a volé mon journal".

Pascal Krug enregistre ensuite un sixième disque avec :

  • "Allez ! Rends-moi mes billes !",
  • "Un homme ça ne pleure pas",
  • "S'il faut grandir",
  • "Non, non".

Puis vint l'enregistrement d'un septième disque qui comprend :

  • "Si Noël n'existait pas",
  • "C'est Noël sur Paris",
  • "Dis ma Mie",
  • "Moi je dis ce que je pense"

A l'écoute de cet album, on remarque que sa voix a commencé à muer, ce qui était un mauvais présage pour sa carrière. SOn succès diminue et il retourne dans sa Suisse natale où il continue à faire des petites tournées dans des stations de montagne. Il enregistre alors son huitième et dernier disque (dont il ne sera pas du tout satisfait), sur lequel on trouve les chansons suivantes :

  • "Mrs Brown",
  • "Prière",
  • "La vie",
  • "Je revois".

Le Petit Prince a alors été "repêché" par Eddy Mitchell qui l'a pris en tant que choriste pour une de ses tournées.

Ce qu'est devenu(e) Le Petit Prince ...

Pascal Krug, alias le Petit Prince, chante toujours et se produit en Suisse. Il vit à Lausanne, et a 5 enfants.

Il fait une apparition à la télévision suisse romande en décembre 2007 dans l'émission des "Coups de Cœur" d'Alain Morisod. Il y interprète "Tout sauf une rose" ainsi que l'une de ses compositions actuelles "L'Ascenseur".

En septembre 2008 sort un nouveau CD qui s'intitule "Pascal Krug/Le Petit Prince/tout sauf une rose/hier et aujourd'hui", réalisé par Alain Morisod. Il comprend 22 chansons du "Petit Prince" enfant (enregistrées en 1963/64), et 2 actuelles (enregistrées en 2007, à l'occasion d'une émission des "Coups de coeur d'Alain Morisod"). Plusieurs pages sont consacrées à cet album dans la revue romande "l'Illustré" du 10/09/08.

Les deux nouvelles chansons du CD sont "L'ascenseur", composée par Pascal Krug au début 2007, et "Tout sauf une rose" (version 2007). Cette dernière est une reprise du titre l'original enregistré en 1963 dont il a modifié en partie les paroles. Il aurait souhaité que le titre soit "Tout sauf ma rose" mais ça n'a pas été possible pour des questions de droits d'auteurs.

En automne 2008, il crée sur ordinateur des orchestrations pour ses compositions. Jusqu'alors, il se produisait toujours en live avec sa guitare. Désormais, il présente des tours de chants qui se comprennent d'environ une vingtaine de morceaux et, pour la plupart, il est plus à l'aise pour s'exprimer puisque les orchestrations le libèrent de la guitare.

Son vieil ami de plus de quarante ans, Mike Ingle, devient son "agent". Il invente une nouvelle forme de spectacle, les "cabarets'logis", concerts donnés non pas dans des salles de spectacle, mais dans des lieux privés.

Il fait son premier tour de chant, comprenant 19 chansons inédites de sa composition, le 26 septembre 2009, au Café-bar "the Twin's" à Vevey (Suisse).

A cette occasion, une interview de 6 pages est publiée dans le magazine "Platine" de juillet/août 2009.

En 2010, il chercherait à créer une association regroupant les enfants chanteurs de l'époque, afin de mener des opérations de communication et de sensibilisation.

Pour en savoir plus ...

Venez nous en aide détectives de l'oubli ...


Cette fiche a été mise à jour pour la dernière fois le 17/10/2010 proposer une modification.

Informations fournies à titre indicatif. Les administrateurs de QueSontIlsDevenus.net déclinent toute responsabilité en cas d'inexactitude. Vous disposez d'un droit de rectification et de suppression des données vous concernant. Merci de nous contacter sur redactionquesontilsdevenus.net