Pour être tenu au courant de l'évolution de sa fiche, abonnez vous au Fil RSS de Daniel Balavoine!

Catégories : Chanteurs.

Daniel Balavoine

On connait Daniel Balavoine pour ...

Né en 1952, Daniel Balavoine a, lorsqu'il connaît le succès en 1978, multiplié les aventures musicales avec plus ou moins de succès depuis le début des années 70: chanteur du groupe "Présence" (un album sans succès de Patrick Juvet où il fait les choeurs et interprète un titre en solo), la participation aux choeurs de Catherine Ferry sur "Un, deux, trois" à l'Eurovision 1976 (qui termine deuxième du concours pour la France), des choeurs également sur une tournée de Patrick Juvet qui lui fit rencontrer Barclay, chez qui il enregistrera l'album "Chanteur" et surtout trois albums qui n'ont pas marché.

Grâce à la chanson "Lady Marlène", Michel Berger le remarque, et lui propose, en 1978, le rôle de Johnny Rockfort dans "Starmania" une comédie musicale qu'il vient de créer: "Quand on arrive en ville", "Petite Musique terrienne" mais surtout "S.O.S. d'un terrien en détresse" qui, traduit en anglais pour la version américaine de "Starmania" en 1992, deviendra, en 1993, un énorme succès international sous le titre "Only the very best" par Peter Kingsbery.

Après "Starmania", il enchaîne les albums et surtout les titres à succès "Mon fils, ma bataille", "Vendeur de larmes", "Dieu que c'est beau", et participe au conte musical sur des musiques du groupe suédois Abba "Abbacadabra" sur lequel il chante un duo avec la chanteuse du groupe Frida.

En 1985, Balavoine participe au Paris-Dakar au cours duquel sa voiture tombe en panne, mais Daniel décide d'y revenir l'année suivante pour installer des pompes à eaux, dans le cadre de l'opération "Pari Du coeur".

Paru fin 1985, l'album culte de Balavoine est "Sauver l'amour" qui contient "L'Aziza" énorme tube vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Ce qu'est devenu(e) Daniel Balavoine ...

Acta est fabula

Le 14 janvier 1986, Daniel Balavoine meurt dans une tempête de sable en hélicoptère, à Dakar alors qu'il venait installer des pompes à eaux.

Son dernier album "Sauver l'amour" obtient des records de vente après sa mort. Les compilations de Balavoine sont très nombreuses et ses titres passent régulièrement à la radio.

Son ami Michel Berger écrit un tube en sa mémoire pour France Gall "Evidemment" en 1988.

Francis Cabrel lui rend un vibrant hommage sur l'album "Sarbacane" avec le titre "Dormir debout" en 1989.

De nombreux artistes continuent à reprendre ses chansons, comme Liane Foly (qui a fait un tube de "La vie ne m'apprend rien" en 1999), Jeanne Mas et Lena Khann (qui ont repris, l'une sans succès, l'autre avec succès "Tous les cris, les S.O.S.".

Pour en savoir plus ...

Daniel Balavoine, Le Chanteur

Daniel Balavoine : Les héros ne meurent jamais


Cette fiche a été mise à jour pour la dernière fois le 9/6/2009 proposer une modification.

Informations fournies à titre indicatif. Les administrateurs de QueSontIlsDevenus.net déclinent toute responsabilité en cas d'inexactitude. Vous disposez d'un droit de rectification et de suppression des données vous concernant. Merci de nous contacter sur redactionquesontilsdevenus.net